Steven DUDA

conseil en communication multimedia - concepteur de solutions internet - webdesigner - infographiste 2D et 3D - graphiste

accueil
internet
3D
print
littérature
court-métrages
BD
peinture
scénographe
contact

Bande-dessinée - Les aventures d'un officier de cavalerie polonaise durant la seconde guerre mondiale

Le 2 août 1944, le lieutenant de cavalerie Kazimierz Duda de la 1ère division blindée polonaise débarqua sur la plage de Courseulles-sur-Mer, nom de code des Alliés : Juno beach.

Kazimierz, comme la majorité des hommes de la division, avait participé à la défense de la Pologne en septembre 1939 lors de l'invasion allemande.
Le 17 septembre, l'armée soviétique envahit à son tour la Pologne et le gouvernement polonais dut s'exiler et ordonna à l'armée de quitter le pays. Après plusieurs mois passés dans des camps en Roumanie et en Hongrie, Kazimierz et les soldats polonais réussirent après de nombreuses aventures à rejoindre la France. L'armée polonaise commença à s'y réconstituer afin de combattre aux côtés de l'armée française.
Suite à la débacle de celle-ci, l'armée polonaise fut évacuée et regroupée en Ecosse. Kazimierz se porta volontaire pour une formation dans le Renseignement et le parachutisme afin de pouvoir retourner au plus vite se battre en Pologne. En fin de compte, il retrouva son escadron de mitrailleuses lourdes (C.K.M.) à la division de reconnaissance.
L'escadron fut intégré à la 1ère division blindée polonaise constituée en 1942 et placée sous le commandement du général Maczek. La plupart de ses officiers étaient issus de la cavalerie polonaise et eurent à coeur de constituer le meilleur corps d'armée.

La 1ère division blindée participa à l'invasion de l'Europe et libéra de nombreuses villes en France, en Belgique et aux Pays-bas. Elle termina son épopée en capturant la base principale des U-boats à Wilhemshafen.
Suite à la trahison des Alliés qui abandonnèrent la Pologne aux soviétiques, ces hommes courageux, qui avaient tout sacrifié pour combattre l'Allemagne nazi, ne purent rentrer dans leur pays sans courir le risque d'être déportés ou exécutés.

Kazimierz ne revit jamais sa famille en Pologne.

+ d'informations sur www.opusmedia.fr/kazimierzduda

Tous droits réservés Steven DUDA

 

Tous droits réservés Steven DUDA

Steven DUDA, 69 rue Sellier, 54000 Nancy - steven.duda@wanadoo.fr - 06 63 10 33 21